Bonjour,

Je partage avec vous une nouvelle pratique de hatha yoga (durée 1H08) qui va vous permettre de pratiquer, entre autres, les pawamuktasanas.

Les séries des Pawanmuktasanas sont l’un des ensembles de pratiques des plus importants, qui opèrent un effet profond sur le corps comme sur le mental, de celui qui les pratique.
Ces exercices yogiques simples, à la portée de tous offrent un panel d’outils formidables pour combattre les déséquilibres si nombreux aujourd’hui et ramener un état de santé.

Ils ouvrent la pratique du Yoga, aussi bien aux débutants, qu’aux confirmés, jeunes ou plus âgés, aux convalescents, aux malades et aux personnes qui sont handicapées dans leurs mouvements.
Les pawanmuktasanas sont souvent proposés en pratique thérapeutique à des personnes qui ont des zones du cerveau endommagées et des pertes de mémoire importantes.
En effet, ils sont très proches des premiers mouvements que chaque être humain effectue déjà dans le ventre de sa mère ; ils ont donc imprimé des zones archaïques du cerveau, et en les stimulant par le mouvement, des premiers éléments mémorisés dans la tête, se réveillent et redeviennent actifs.

Télécharger

Des personnes ayant déjà parcouru pendant des années les étapes d’une pratique physique intense, et qui sont désireuses d’aborder des exercices subtils, trouvent ainsi le moyen de rester dans une démarche pleinement yogique avec :

  • le maintien d’une pratique physique (asana),
  • la compréhension de l’importance de l’association du souffle (pranayama) comme le véhicule du prana et donc de l’énergie dans tout le corps,
  • l’utilisation de la respiration comme liaison subtile entre le corps et le mental
  • et enfin la maitrise du souffle qui ouvre l’accès à la pratique du retrait des sens (pratyahara), en favorisant la concentration (dharana) pour que se présente l’opportunité de la méditation (dhyana).

Chacun aura reconnu les étapes du Yoga de Patanjali, que chaque système de pratique, dans notre tradition, emprunte et les pawanmuktasanas n’y échappent pas.

Pawamuktasana signifie « libération des vents » : La pratique des pawanmuktasanas aide le corps à se débarrasser du trop plein de gaz et d’acidité qui s’accumule tout particulièrement dans les articulations et elle permet ainsi de surmonter les courbatures d’une façon très rapide.
Ces pratiques ont des effets très bénéfiques sur le corps, car elles permettent le déblocage systématique de toutes les articulations tout en favorisant l’assouplissement des muscles.
Les blocages éliminés, la pratique régulière empêche de nouvelles accumulations qui immanquablement pourraient se traduire par de nouveaux blocages.
Le flux du prana ainsi plus libre devient un facteur d’équilibre et de santé.
La pratique est facile à réaliser, et se fait avec une attention calme mais soutenue sur la parfaite coordination du souffle avec la régularité du mouvement.

A l’arrêt de la pratique, il est indispensable de prendre quelques instants pour sentir les effets subtiles de ces mouvements c’est à dire des effets sur le mode vibratoire du mental,  entraînant en chaine des conséquences sur les différents équilibres intérieurs.

Nous savons l’influence du mental sur les multiples déséquilibres désormais connus comme psychosomatiques. Ces exercices, faits dans une atmosphère calme, loin des performances physiques, ne relâchent pas uniquement les muscles mais renvoient au cerveau des messages de calme, qui à leur tour relâchent les tensions du mental.
Plus la pratique de ces flexions extensions est répétée, plus seront intégrées des dimensions énergétiques, des dimensions psychiques et des dimensions spirituelles.

En fait n’importe lequel des asanas peut donner ces quatre types d’exploration : physique, énergétique, mentale et spirituelle.
Par le simple mouvement d’une articulation, on peut ainsi travailler sur les quatre composantes de l’humain.

Je vous invite à cette expérience !

Bonne pratique.

Yogiquement.

Nicole

Swami Vidya Shakti.

Retour à la bibliothèque