Bonjour mes amis et amis,

Je vous envoie une pratique de hatha yoga qui reste basique mais essentielle !

Il est bien d’autres pratiques, mais il est parfois difficile de les proposer sans avoir le contact avec les participants.

La pratique de hatha yoga proposée est très stimulante énergétiquement. Elle reprend des postures qui vous sont familières et qui sont tellement bénéfiques qu’il est intéressant de les faire quotidiennement.

Il me paraît important de se rappeler que le yoga n’est pas une thérapie, mais que les pratiques de yoga sont en quelques sortes préventives !

Assurément le yoga permet de renforcer l’organisme et ses défenses immunitaires, de rééquilibrer tous les systèmes, et de permettre des stimulations énergétiques favorisant l’équilibre de nos forces physiques et psychiques, ce qui est à la base d’un état de bonne santé.

Et rappelez vous, l’écologie commence par l’écologie intérieure, et le yoga nous offre tous les outils nécessaires pour établir ou rétablir un état d’équilibre et d’harmonie intérieure.

Ainsi, dans cette séance, Je reviens sur Paschimottanasana la posture de la pince, que beaucoup ont un peu de mal à réaliser, mais elle est particulièrement importante.

Vous aurez à nouveau la forme dynamique, et la forme statique.

Voici quelques précisions sur cet asana.

PASCHIMA, c’est le dos, UTTAN, signifie l’étirement. Cela donne ainsi la posture de l’étirement du dos.

Télécharger

Il est dit dans li livre « Hatha Yoga Pradipika » :

« Paschimottasana est le meilleur des asanas.

Par cet asana, les courants praniques s’élèvent par la shushumna, le « feu » digestif augmente, l’abdomen s’aplatit, et celui qui le pratique se délivre des maladies ».

Naturellement il ne suffit pas de le pratiquer une fois ou deux pour que cela se produise ; la pratique doit être régulière, sur une base quotidienne.

Cet asana étire toute la colonne vertébrale et le système nerveux central permettant aux impulsions nerveuses et praniques de monter directement aux centres supérieurs.

Lorsqu’on étire d’une manière détendue, sans forcer, les muscles du dos, des épaules, des bras et des jambes, sont tonifiés.

Il s’ensuit un massage des viscères, en particulier du pancréas, de la rate, des reins, du foie, des organes reproducteurs, des glandes surrénales et des muscles abdominaux.

C’est pourquoi le yoga attache une grande importance à cet asana, dans la gestion des troubles digestifs, et surtout le diabète, la constipation, la flatulence, et la perte d’appétit.

Les organes génitaux sont tonifiés et les troubles sexuels allégés.
Les femmes peuvent utiliser cet asana pour régulariser le cycle menstruel.

Paschimottanasana, particulièrement sous sa forme dynamique, aide à supprimer les excès de graisse de l’abdomen et des cuisses.

Cet asana aide à éliminer un excès de tension physique et mentale en régularisant les glandes surrénales et l’organisme tout entier.

En fait ses nombreux effets favorisent la santé et l’harmonie.

C’est un asana très puissant pour l’éveil spirituel.

En fin de séance, je vous propose de pratiquer Bhastrika pranayama : la respiration dite du soufflet.

Bhastrika signifie : le soufflet qui attise le feu.

Bhastrika est le nom donné à ce pranayama particulier, où le mouvement du diaphragme, imitant celui d’un soufflet, attise le feu interne, créant la chaleur physique, pranique et psychique.

Bhastrika exerce son effet physiologique le plus important sur le cerveau et sur le cœur.

Cette technique stimule la circulation du liquide cérébro-spinal et augmente la compression et la décompression qui agissent sur le cerveau, créant un massage rythmique.

L’effet de pompage rythmique du diaphragme stimule le cœur et la circulation sanguine et produit l’effet de chaleur.

Bhastrika échauffe les conduits et sinus du nez, ce qui fait disparaître l’excès de mucus, et affermit la résistance aux rhumes et aux désordres respiratoires.

Bhastrika améliore la digestion, augmente l’appétit, accélère le taux métabolique et fortifie le système nerveux.

C’est un pranayama énergisant et dynamisant ; il accroit la vitalité physique, et procure la clarté du mental.

Bonne pratique !

Swami Vidya Shakti

Nicole

Retour à la bibliothèque