Bonjour mes amies et amis du Yoga,

Je vous espère tous en bonne santé et forts, dans cette situation de crise sanitaire exceptionnelle, qui nous empêche de nous retrouver chaque semaine pour notre rendez vous Yoga !

Vous êtes plusieurs à m’envoyer des  messages pour me demander un soutien pour vos pratiques, et bien sûr de mon côté, je réfléchis sur la meilleure manière de faire pour vous aider à maintenir une pratique pendant ce temps de confinement.

Je n’ai pas besoin de vous dire que c’est important !

C’est le moment d’utiliser tous les outils du yoga, asanas, pranayamas, yoga nidra et méditation pour maintenir la conscience en éveil, donc la position observateur neutre le plus possible. Il s’agit de mettre en pratique dans notre quotidien, ce que nous nous entrainons à faire pendant les cours : éveiller la position Drashta ! Et à partir de cette observation neutre, nous avons beaucoup de choses à comprendre de cette crise

Dans un premier temps je vous propose de mettre à votre disposition des enregistrements que j’ai pu faire de quelques cours de hatha yoga et de pratiques de yoga nidra.

Télécharger

Vous m’excuserez pour la qualité de ces enregistrements qui n’est pas parfaite car il me faut compresser le document d’une part, et ces enregistrements n’étaient pas initialement destinés à être proposés aux élèves.

Je vous envoie un premier cours classique d’une heure 25 qui peut être une base pour mettre en place une pratique quotidienne : Kaya Stayriam (posture stable pour s’intérioriser et éveiller la position drashta) Tadasana (étirement vers le haut, tiriaka tadasana (étirement latéral), kati chakrasana (torsion dynamique), surya namaskara (salutation au soleil), shavasana (posture de relaxation en posture allongée), supta pawamuktasana (compression sur l’abdomen en repliant les jambes sur la poitrine pour stimuler le système digestif, et agir sur le dos en étirant la colonne et en renforçant les muscles autour de la colonne vertébrale), supta udarakarshanasana (torsion simple à partir de la posture allongée sur le dos), sarvangasana (chandelle, posture inversée), naukasana (posture de la barque, pratique très stimulante énergétiquement et qui permet de libérer toutes les tensions nerveuses), et une pratique de pranayama équilibrant, nadi shodhana (respiration dite de la bonne santé).

Le principe de ce que l’on appelle une sadhana, c’est à dire une pratique régulière faite chaque jour avec détermination, régularité, effort, peut parfaitement être la même chaque jour.

J’espère que vous pourrez faire bon usage de ce support.

Si tout va bien et que cela marche, j’essaierai de revenir vers vous chaque semaine pour vous envoyer d’autres pratiques afin de maintenir un rendez vous hebdomadaire, tant que durera la période de confinement.

N’hésitez pas à me faire un retour, j’espère que cela va marcher.

Prenez grand soin de vous et de votre entourage.

Je pense bien à vous et j’espère vous retrouver au plus vite.

Yogiquement vôtre.

Nicole

Retour à la bibliothèque