LES COURS

Cours à QUIMPER

Le Mardi, de 19h00 à 20h30

Au Domaine de l’Orangerie de Lanniron à QUIMPER :

29, Allée de Lanniron. 29000 Quimper

Cours à LORIENT

Le Lundi :

  • 10h00 à 11h00

  • 14h00 à 15h30 (durée 1h30)

  • 17h45 à 18h45

Le Mercredi :

  • 09h00 à 10h30 (Niveau 2 – durée 1h30)

  • 10h45 à 12h45 (Niveau avancé – cours incluant une séance de méditation)

  • 16h00 à 17h00 (Cours « relaxation » avec principalement Yoga Nidra et Pranayama)

  • 17h30 à 18h30

  • 18h45 à 19h45

Les cours sont donnés au C.E.P. LORIENT :

67, rue Duguay Trouin 56100 LORIENT (02 97 84 11 40)

LES STAGES

Télécharger le formulaire d’inscription

Il est bon de prendre conscience de ce qui se passe en nous en cette saison d’automne et nous pouvons le faire par l’observation, avec un petit éclairage des principes ayurvédiques qui s’expriment en cette saison.

L’Ayurveda, qui signifie « Science de la vie » considère que la personne est un microcosme de l’Univers, composé des cinq éléments, l’éther, l’air, le feu, l’eau et la terre.

Ces cinq éléments se combinent dans le corps humain pour former les trois forces fondamentales ou les doshas (humeurs) :

  • Vata, humeur biologique de l’air (éther et air), représente le mouvement,
  • Pitta, humeur biologique du feu (feu et eau), représente la transformation,
  • Kapha, humeur biologique de l’eau (eau et terre), représente la préservation.

Parmi d’autres influences, les facteurs externes tels que le climat et les saisons, ont un impact considérable sur l’équilibre des doshas.

En comprenant le rapport direct entre l’élément prédominant dans la nature et l’équilibre des doshas dans notre corps, nous pouvons mieux suivre le rythme naturel des cycles de la Nature.

Si nous portons plus d’attention aux réactions de notre corps, nous pouvons identifier ses signes, et ainsi nous pouvons passer à travers les changements de saisons, plus équilibrés, d’autant mieux si nous nous servons du Yoga.

Rester en vibration avec la Nature demande des changements saisonniers dans notre style de vie : à l’automne, dès que le temps se refroidit, le Vata augmente dans la nature et donc dans notre corps.

Si vous prenez le temps d’observer, peut-être allez vous remarquer plus de sécheresse de la peau ou des pieds, une gorge plus sèche le matin, plus de gaz ou de ballonnement, plus de constipation, un sommeil moins profond, plus d’inquiétude et de changements d’humeur.

La période de transition entre deux saisons est très importante pour notre santé, c’est le moment idéal pour nous préparer pour la saison suivante.

L’automne est une période charnière après l’été dynamique, pour se préparer à l’hiver qui invite au calme, à l’intériorisation : aller de la lumière extérieure vers la lumière intérieure.

Nous aborderons la notion d’équilibre avec l’évocation des concepts yogiques, comme celui d’Ida et Pingala mais aussi celui des Tattwas ou éléments, et celui des Gunas, et nous verrons comment amorcer les ajustements nécessaires et possibles à partir d’une pratique régulière de hatha yoga (postures), de pranayamas et de méditation.

Le principe d’une pratique régulière, soutenue, faite avec efforts, sans attente d’un résultat prédéterminé, que l’on appelle sadhana, est essentiel et nous permet de nous adapter aux changements plus facilement, en maintenant un meilleur équilibre.

Une sadhana, ce n’est pas quelque chose que l’on fait une fois, pour un week-end.

C’est une pratique destinée à rester active chez vous au quotidien, pendant un certain nombre de mois ou d’années, qui vous verront mûrir, développer la connaissance de vous-mêmes, la connaissance des autres et de l’environnement.

Le cheminement vers d’autres niveaux de conscience est réalisable.

Donc il y a une grande utilité à sentir la nécessité d’une sadhana.

Entrer dans l’expérience, s’appelle une sadhana.

Et la connaissance doit dériver de la pratique.

Samedi 25 janvier 2020 à LORIENT

Samedi 23 Novembre 2019 de 14h30 à 17h30 à LORIENT

Il est primordial de comprendre l’importance de la vision dans l’équilibre global de la personne.

Le yoga propose des pratiques permettant l’éveil et le renforcement du regard extérieur.

Dans de nombreux cas, des pratiques de yoga spécifiques permettent de soulager, voire même de résoudre des problèmes liés à un mauvais fonctionnement de la vue.

D’un point de vue ayurvédique, il est dit que ce travail sur la perception et le renforcement de nos capacités visuelles est particulièrement adéquat au moment du printemps, et nous l’expliciterons à partir du concept des tattwas (les 5 éléments), et des liaisons avec les centres énergétiques que sont les chakras.

Cependant, j’ai choisi de vous proposer cet atelier maintenant, parce que nous entrons dans la période des mois noirs.

Et le yoga favorise l’intériorisation, et donc l’éveil du regard intérieur, avec d’autres pratiques essentielles, reliées à un symbole fort, celui de la lumière, qui représente la vision juste, la connaissance juste.

Cela permet alors d’aborder la pratique de trataka, qui développe la concentration, la mémoire, le pouvoir de visualisation.

C’est une pratique qui renforce aussi les muscles oculaires, améliore la vue, libère un stock d’énergie et défatigue.

C’est une technique de nettoyage du mental, qui permet de stimuler ajna chakra et la fonction Drashta, observateur neutre.

C’est une excellente préparation à la méditation.

ATELIER YOGA DES YEUX

C.E.P. de LORIENT

SAMEDI 23 NOVEMBRE de 14.30 à 17.30

Tarif : 30 euros.

Le nombre de place est limité, la date est proche, ne tardez pas à vous inscrire et par précaution, pour le cas où je doive dédoubler le stage, merci de préciser si vous pouvez, le cas échéant, assister à cet atelier le Samedi Matin de 9.30 à 12.30. MERCI

Nicole GALLETTI

Graine d’Eveil – Yoga Saraswati

06 70 29 10 00

Samedi 9 mars 2019 et Samedi 6 Avril 2019 à Lorient

26 Janvier 2019 à LORIENT

Stage Samedi 26 janvier 2019 de 14.30 à 17.30 au CEP de Lorient

La force du sankalpa : un outil de changement et d’évolution

Au delà de la simple formulation des vœux que nous souhaitons traditionnellement au début de chaque nouvelle année, prendre un sankalpa a une toute autre force, une toute autre dimension et nous implique directement dans sa réalisation.

Les deux racines sanskrites, SAN et KALPA, SAN veulent dire Puissant, Parfait, et Kalpa, Mot, l’association des deux, SANKALPA se résume à un mot qui a une puissance intense et parfaite.

Le sankalpa n’est pas choisi par hasard, mais par les résonnances du passé en nous.

Ce mot appelle la vigilance, éveille notre système énergétique, éveille notre intelligence pour réaliser le contenu, avec la force et la même attention que mettrait un agriculteur à s’occuper de ses cultures, jusqu’à l’aboutissement, jusqu’à la récolte des fruits de son labeur.

Le sankalpa est un germe capable de se développer à condition que nous le nourrissions.

Et c’est de la manière dont nous allons nourrir notre sankalpa, l‘intensité, la détermination, la ferveur que nous allons mettre dans l’impulsion de ce mot parfait, que nous nous destinons à être « un bon agriculteur », et alors sans aucun doute, notre sankalpa portera ses fruits.

Nous éclaircirons et préciserons cette notion de sankalpa et c’est à l’appui de pratiques de méditation, et bien sûr du Yoga Nidra, en complément de cet enseignement, que les participants pourront définir ou redéfinir leur sankalpa, telle une flèche positive en direction de leur objectif.

24 Novembre 2018 à LORIENT